visiter joshua tree - joshua tree - désert - suv - voiture
Carnet de voyage

Visiter Joshua Tree

Joshua Tree National Park est situé au Sud-est de la Californie. Ce n’est peut-être pas le parc national le plus grand ni le plus connu pourtant il compte plus de visiteurs que la Vallée de la Mort (2 800 000 visiteurs par an.) Autre fait étonnant, il n’a été classé « parc national » qu’en 1994. Ca c’était pour nous mettre en situation. On chausse maintenant nos croquenots de rando et c’est parti pour visiter Joshua Tree.

visiter joshua tree - arbres josué - nature -paysage

Bienvenue dans le désert

Avant de visiter Joshua Tree il faut avoir en tête que c’est la rencontre entre deux déserts. Celui du Colorado, plutôt aride et montagneux avec une végétation de bush (buissons secs et cactus.) Et celui de Mojave, plus tempéré, avec ses fameux arbres de Josué, ceux pour qui on a fait le déplacement. Comme dans tout désert, les recommandations traditionnelles sont de mises : au minimum, prévoir de l’eau (3 litres par personne et par jour) et de l’essence car une fois entré dans le parc on ne trouve plus ni l’un, ni l’autre. Les températures sont très élevées en ce début de septembre. Nous choisissons donc d’arriver tôt dans le parc (dès 7h30) pour profiter de la fraîcheur de la matinée pour randonner. Le parc peut se faire en voiture, au gré des points de vue, mais les différents trails permettent de profiter davantage de la beauté de Joshua. Pour ce qui est du timing, une demi-journée suffit pour le traverser. Prévoyez quand même une journée si vous voulez prendre votre temps pour admirer les différents sites et faire quelques randos.

Barker Dam

L’arbre de Josué incontournable pour visiter Joshua Tree

Le nom de Joshua Tree a été donné par les Mormons qui, en traversant le désert, ont reconnu Josué dans la silhouette vaguement humaine des arbres qui leur montrait le chemin vers la Terre Promise… Ils sont fous ces Mormons. Mais c’est toujours sympa d’avoir une petite histoire à placer dans les dîners en ville. Et voici une deuxième info #passionarbre : les Joshua tree ne sont pas des cactus mais ils appartiennent à la famille des yuccas. Cool. Ca réveille mon petit côté Stéphane Marie quand je vois des arbres.

visiter joshua tree - arbre de josué - sunrise

Les Joshua Tree sont aussi appelés « tree of life » (arbre de vie) car leur écorce épaisse peut résister aux incendies, leurs racines retiennent l’eau et il est utilisé par les habitants du désert (les animaux qui s’en nourrissent et se protègent, comme les humains qui en tissent les fibres.) On en voit de toutes les tailles (ici le plus grand atteint 13 mètres) et de toutes les morphologies (à cette allure, je vais aussi finir par voir Josué). Ils sont reconnaissables par leurs branches tordues et leur feuillage de Pompom girl. Certains sont carrément biscornus, en mode postures d’acrogym. On en a même vu un dabber ! Si, si.

Barker Dam

Pour visiter Joshua Tree, nous sommes restés dans le Nord-Ouest du parc, où se trouve la grande majorité des sites à voir. Histoire de se mettre en jambes, on a commencé la journée par Barker Dam, gentille rando de 40-45 minutes (en prenant notre temps et en faisant des photos.) C’est une des très rares réserves d’eau du parc où il est possible de voir des animaux s’abreuver. Pas d’animaux pour nous aujourd’hui si ce n’est quelques gerbilles (desert woodrat), de gros lézards et des fourmis. Sympa mais pas foufou !

visiter joshua tree - barker dam - rando - désert - montagne

Keys View

Superbe panorama sur la vallée de Coachella à Keys View. Et surtout sur la délimitation entre le désert de Mojave et celui du Colorado. La transformation de relief et la différence de végétation en seulement quelques kilomètres. Bluffant. Depuis la terrasse d’observation on voit la vallée, les montages et « les » déserts. La spécificité du point de vue c’est aussi la vision quelque peu « floue » du paysage. Un mélange de poussière, de vapeur d’eau et de pollution (qui peut provenir de Los Angeles située à plus de 200 km) forme un immense voile qui enveloppe toute la vallée.

Geology Tour Road

Pour visiter Johua Tree en mode baroudeur et ajouter un peu de piment direction Geology Tour Road ! Pour les véhicules équipés de 4 roues motrices uniquement. Ici on reste dans la voiture, pas de départ de trails. La route goudronnée laisse place à une piste de sable qui slalome au milieu des Joshua Tree. Ca décoiffe ! Les arbres sont un peu moins nombreux mais c’est plutôt l’expérience de la piste qui vaut le coup.

visiter joshua tree - geology tour road - voiture - desert

 

Chollas Cactus Garden

Arrêt sympa au Cactus Garden pour se balader au milieu des cactus Chollas, aussi appelés Cylindropuntia (Stéphane Marie quand tu nous tiens), « teddy bear » ou « cactus sauteurs ». Surnommés ainsi à cause de leurs épines qui s’agrippent et se plantent dans la peau de quiconque s’approche d’un peu trop près. Une boîte avec un nécessaire de pharmacie est à disposition au début du parcours. On est prévenu.

visiter joshua tree - chollas cactus garden

Visiter Joshua Tree nous aura énormément plu. C’est un parc facile : pas besoin d’être un randonneur de haut niveau pour apprécier les paysages et une petite journée suffit à voir un maximum de choses. Le spectacle est permanent, avec l’impression de rouler au milieu du décor ! On aura aussi profité d’un Joshua quasiment désert quand on s’attendait à des hordes de touristes en ce dimanche de Labor Day (lundi férié aux USA.) De quoi se sentir un peu seul au monde…

Hélène

> Lire aussi : Visiter Yellowstone, ça se mérite !