Very good trip à Las Vegas - strip hotel excalibur
Carnet de voyage

Very good trip à Las Vegas

Non, Vegas n’est pas faite que pour les joueurs invétérés et les enterrements de vie de garçons ! On peut aussi passer un Very good trip à Las Vegas. On me dit dans l’oreillette qu’on a déjà tout dit sur Las Vegas : the city of lights, la ville de tous les excès, sa folie architecturale, sa mégalomanie et j’en passe. Alors oui, oui et oui, Vegas est définitivement la ville des superlatifs ! Il y en a toujours plus, voire toujours trop. Clairement Vegas a la grosse tête mais c’est bien ce qui en fait son charme !

Very good trip à Las Vegas - Casino encore strip hotels photographie normands voyageurs

Vegas la cosmopolite

Jour et nuit, c’est une ville qui palpite de monde, de bruits et de lumières, animée par une foule hétéroclite : les joueurs, les touristes en goguette et les minettes en maillot de bains se mélangent aux congressistes en chemisette et aux homeless (SDF). La ville ne dort jamais et les émotions sont exacerbées : on gagne, on perd, on fait la fête. C’est bien connu : « Everything happen in Vegas, stay in Vegas » -« Tout ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas » ! Chaque nuit la ville se transforme encore un peu plus, le rythme s’accélère et la musique augmente dans les rues. Vegas c’est fumer dans les bars, siroter un frozen cocktail dans la rue à 10 heures du mat’ et commander une bière à une serveuse qui s’appelle Barbie. Las Vegas c’est descendre au sous-sol d’un musée pour y trouver un bar à l’abri des regards, et louer un engin de chantier pour creuser des trous dans le désert. A  Vegas rien n’est absurde tant que c’est fun, rien n’est impossible si c’est distrayant.

Very good trip à Las Vegas - strip las vegas boulevard hotel new york new york

 

Mon Very good trip à Las Vegas

Las Vegas est souvent présentée comme une ville superficielle, de débauche et de surenchère mais en réalité Vegas EST une ville superficielle, de débauche et de surenchère. Et elle l’assume ! On ne la surnomme pas Sin City -la ville du pêché- pour rien ! Pourtant au-delà de ces clichés, j’y aime l’atmosphère festive, l’effervescence qui règne, les néons et les écrans partout. Et par-dessus tout, j’aime ses casinos ! Autant vous le dire tout de suite : je ne suis pas joueuse pour un sou mais j’ai arpenté les 6,7 kilomètres du Strip avec l’objectif d’entrer dans chacun d’entre eux, devenus à mes yeux, de véritables musées ! C’est ça, mon Very good trip à Las Vegas.

Very good trip à Las Vegas - strip hotel venetian

La tour Eiffel, le Sphinx et la statue de la Liberté… le même jour

Chaque hôtel-casino vaut vraiment le détour ne serait-ce que pour le thème qu’il décline dans le moindre détail (le cirque, Venise, l’époque médiévale, la Rome antique, New-York, le Paris des années 30, les pirates…) Vegas reste quand même un des rares endroits où, en l’espace d’une seule journée, vous pouvez voir la Tour Eiffel, le Sphinx, la fontaine de Trevi et la statue de la Liberté ! Avant d’accéder aux parties réservées aux machines à sous (un monde à part de moquette et de pénombre – le moins intéressant finalement) c’est tout un univers que l’on découvre. Des boutiques, spectacles et restaurants certes –on est à Vegas quand même !- mais c’est bien l’ambiance, la décoration, la mise en scène poussée à l’extrême qui valent le coup d’œil !

The show must go on

On cherche les toilettes au « Circus, Circus » quand une acrobate descend du plafond et se lance dans une représentation de corde aérienne, plus tard on traverse le quartier de Little Itlay au « New-York New-York » quand passe au-dessus de nous les rails du roaller coaster –montagnes russes- qui traversent par l’intérieur et jusqu’à l’extérieur le casino, puis on croise pêle-mêle des chanteurs lyriques sur la place San Marco, les canaux et les gondoles au « Venetian », avant de se perdre dans le dédale des pyramides du « Luxor ». OUF sacré périple ! Le message est clair : tout n’est qu’illusion et divertissement. J’ADORE ! Ne cherchez pas les fenêtres, ni les horloges, il n’y en a pas pour ne pas distraire les joueurs. A l’intérieur des casinos, même en pleine nuit, il fait jour ! Et pour bien faire les choses, la plupart des hôtels casinos ont peint un ciel bleu sur leur plafond – vous avez dit « never sleep » ?!  

Hélène

Restons dans l’ambiance, ça vous tente un tour de la ville en musique ?

Vous avez aimé mon Very good trip à Las Vegas ? N’hésitez pas à laisser un commentaire et partager cet article ! 🙂

La majorité des photos datent de 2017.

> Lire aussi : Chicago : la (fausse) mauvaise réputation