Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking
Carnet de voyage

Randonner à Arches Park, une balade à remonter le temps

Randonner à Arches, c’est prendre une machine à remonter le temps. Pour comprendre le phénomène qui a permis la formation de ces 2000 arches de pierre, une minute géologie s’impose !

A une époque trèèèèèèèèèès lointaine, un lit de sel, vestige d’une mer aujourd’hui disparue, recouvrait la surface du parc. Les débris, déposés par le vent, les torrents et les océans formèrent une couche de roche d’environ 1 mile (1,6 km de hauteur), il y a 300 millions d’années. Sous la pression de cette roche, le lit de sel s’est transformé, remodelé et parfois liquéfié, laissant apparaître au gré de l’érosion et des chutes de pierre, ces arches aux formes défiant la gravité.

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs delicate arch Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs

Le « petit » parc qui a tout d’un grand

Arches n’est pas le plus populaire des Parcs nationaux américains. Ce n’est, surtout, pas le plus prisé par les Français, qui préfèrent se concentrer sur Grand Canyon et Monument Valley (que nous avons fait en mode western), Zion et Glen Canyon. Pourtant, Arches National Park fait partie de nos coups de cœur.

Petit par sa superficie (seulement 305 km²), ce bijou de l’Utah offre une diversité de paysages que beaucoup de parcs peuvent lui envier. Des formations rocheuses spectaculaires, du désert, des canyons, du sable, des dunes pétrifiées, des failles, du rouge, du jaune, du vert, le tout dans des teintes déclinées à l’infini.

Autre avantage de cette taille « humaine » : Arches peut s’appréhender en un jour. Une seule entrée, au Sud, une route principale, de nombreux points de vue visibles en voiture, d’autres qui s’apprécient au bout d’une courte marche. Un parc familial et accessible, donc.

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs

Les points faciles d’accès

Sans marcher, on peut déjà accéder à de super points de vue, à commencer par Park Avenue, une travée bordée d’immenses colosses de pierre figurant une rue New-yorkaises et ses buildings. Puis, aux Courthouse Towers, deux piliers qui soutenaient jusqu’à 1998 une arche vous rappellent que la gravité finit toujours par gagner (blague de chirurgien esthétique).

En poursuivant vers le Nord, on croise un des highlights d’Arches National Park : Balanced rock, une grosse pierre suspendue à un piton rocheux, qui se la joue bilboquet. Passé le Garden of Eden, passage obligé par la Parade des éléphants, où une super tête de pachyderme en pierre vous attend – « c’est bien imité, quand même ! »

Courthouse towers

Balanced rock

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs parade of the elephants

Parade of the elephants

Randonner à Arches

Mais ne croyez pas que l’on ne croise à Arches qu’une armée de super-papas, porte-bébé dans le dos et ombrelle en auréole ! Randonner à Arches, ça peut aussi et surtout être super sportif !

Pour vous faire les cuisses, commencez donc par vous coltiner la randonnée qui mène à Delicate Arch. Un parcours de 4,8km avec 138 mètres de dénivelé. On grimpe à même la roche, sous un soleil de plomb. Au départ du trail, un panneau avise : « emportez et BUVEZ deux litres d’eau par personne ». Les petites silhouettes qui zigzaguent au loin vous le confirment : ça va être coton ! On slalome entre les cailloux, on grimpe sur des rochers, on manque de glisser sur la roche polie : la rando est un peu rude mais pas monotone pour un sou ! Une fois gravi l’énorme bloc de pierre, la vue est superbe sur les collines, montagnes et canyons qui l’entourent. Une heure plus tard, on tient notre terre promise : majestueuse, Delicate Arch se dresse en équilibre sur le bord d’un canyon, avec en toile de fond La Sal Mountain. Impossible pour les touristes de résister à une photo sous l’arche : c’est le défilé (et certains de nos compatriotes s’en agacent…)

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking delicate arch

En mode trekking

Après cette mise en jambe, on a testé le parcours qui mène vers Double O Arch. Changement de décor total : on déambule sur une piste de sable entre de grands blocs de pierre ocre et polie, formant parfois des couloirs, et d’autres fois d’étranges totems torturés. La première partie jusqu’à Skyline Arch – 600 mètres – est assez facile. C’est après que ça se complique ! Avoir des chaussures « running » est un minimum. En guise d’amuse-bouche, on escalade un rocher poli – « merci, Monsieur » – qui peut s’avérer glissant. On saute, on grimpe, on peine parfois à trouver son chemin, uniquement balisé par des cairns, ces petits tas de cailloux déposé par les Rangers. Pour délimiter le tracé, une branche morte est parfois déposée. On se surprend à jouer les équilibristes sur la crête aplatie d’un rocher. Une bourrasque, on s’assoit. Ames vertigineuses, s’abstenir !

Après 45 minutes à 1 heure de grimpette, on escalade un dernier rocher pour savourer la photo finish : Double O Arch, qui se détache devant une avenue entière de pierres tourmentées. Ca méritait bien 7km de grimpette !

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking landscape arch Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking

 

Randonner à Arches : le pied !

Pour les plus fous sportifs, les vrais, les durs, il reste le bien nommé Devils Garden trail. Le plus long et le plus difficile, qui inclut Landscape Arch, Double Arch et le « Primitive trail ». On ne l’a pas testé, mais bon courage à ceux qui le feront !

Une fois les cuisses bien en feu, on gagne le droit de remonter dans sa voiture, qui semble tout à coup super accueillante ! Mais on ne va pas se plaindre, et on sera même ravis d’y retourner, car randonner à Arches, c’est le pied !

Valentin

> Lire aussi : A la découverte de Maui (Hawaï)

Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking Randonner à Arches - national park utah rock paysage photographie nature normands voyageurs randonnée hiking