voyage blog travelblog USA roadtrip Lorraine Motel Martin Luther King Civil rights Museum
Carnet de voyage

Que reste-t-il de Memphis, Tennessee ?

Mordu de musique, j’avais fait le plein de jazz à la Nouvelle-Orléans et en remontant le Mississipi, la suite logique de notre périple était d’aller aux racines du blues, à Memphis, Tennessee. La cité à la pyramide, nommée d’après l’ancienne capitale de l’Egypte – rien que ça – avait sûrement beaucoup à nous offrir et ses clubs de blues nous raconteraient l’essentiel. Memphis, Tennessee est à elle seule un bon résumé de l’histoire américaine. On a beaucoup écrit sur la ville de l’assassinat de Martin Luther King Jr, également berceau du blues et d’Elvis Presley. Mais qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

Une bonne partie de l’économie touristique et de l’image de Memphis tourne encore autour d’Elvis Presley, enfant de la ville et dont la somptueuse demeure, Graceland, est presque devenue un parc d’attractions qui attire 650000 visiteurs par an. Restaurants, boutiques, costumes, avions et autres Cadillac ou Ferrari ayant appartenu au King : l’excentricité et la folie dépensière d’Elvis donnent le tournis.

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip pyramid roads Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip boat bateau à aube mississipi

Le Lorraine Motel, où Martin Luther King Jr a été assassiné

Mais si Memphis reste imprégnée de l’empreinte d’Elvis, c’est aussi un lieu marqué par la lutte des droits civiques. Le Lorraine Motel, où le Dr Martin Luther King a été assassiné le 4 avril 1968, en est devenu l’emblème. Il abrite aujourd’hui le National Civil rights Museum. Au pied de ce Motel au style sixties sauvé de la destruction, des voitures d’époque similaires à celles qui y étaient stationnées à 18h ce jour-là. Au balcon, une couronne de fleurs accrochée depuis 50 ans.

voyage blog travelblog USA roadtrip Lorraine Motel Martin Luther King Civil rights Museum

Très riche et documenté, le Civil rights Museum permet de comprendre, dans le détail, le combat des Afro-Américains pour le droit à l’égalité. Ne vous attendez pas à un musée à l’américaine avec la mise en scène qui va avec, le Musée des droits civique ressemble davantage à ceux que l’on connaît en France, avec une quantité impressionnante d’information et beaucoup de lecture. Les reconstitutions et les vidéos d’époque sont surtout là pour appuyer les moments clés de l’histoire. Vous pouvez monter dans le bus avec Rosa Parks, vous asseoir au comptoir d’un diner avec des Afro-Américains à qui l’on refusait le service, visionner le célèbre discours du Pasteur King « I have a dream »… La première partie du musée se termine par une reconstitution de la chambre de motel où logeait Martin Luther King lors de son séjour à Memphis. Le lit encore défait, les cigarettes dans le cendrier et la tasse de café encore pleine racontent sobrement le reste.

voyage blog travelblog USA roadtrip Lorraine Motel Martin Luther King Civil rights Museum Rosa Parks bus voyage blog travelblog USA roadtrip Lorraine Motel Martin Luther King Civil rights Museum manifestation voyage blog travelblog USA roadtrip Lorraine Motel Martin Luther King Civil rights Museum motel room

Goûter au blues de Memphis sur Beale street

Memphis, c’est aussi la ville de la musique, une cité qui brandit fièrement son label « lieu de naissance du blues ». Pour expérimenter la scène musicale made in Tennessee et la fièvre nocturne de Memphis, rendez-vous sur Beale Street. Une rue devenue piétonne et où l’on joue encore chaque soir du blues de qualité. Du B.B. King’s Blues Club, qui lui appartient vraiment au Rum Boogie Cafe & Blues Hall, en passant par le Club 152, on a testé le bar hopping, qui consiste à passer de bar en bar. Un bon moyen de s’offrir un florilège de blues en sirotant une margarita, sucrée ou salée selon l’humeur.

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip Beale street blues music rocknroll

Un centre moribond

En revanche, ne vous attendez pas à une ferveur endiablée dans chacune des rues de la ville : l’essentiel de l’animation de Memphis, Tennessee se concentre sur cette portion de Beal Street – 200 ou 300 mètres – encerclée en permanence par des véhicules de police. Comme beaucoup de villes américaines du Sud, le centre de Memphis est moribond. A  Memphis, il est carrément désert. Arpenter Main street permet de se rendre compte de l’ampleur du phénomène : pas un magasin à se mettre sous le portefeuille, quelques calèches vides qui traquent le touriste et des sans-abri insistants qui ont reconnu en vous le touriste trimbalant un peu de monnaie. Bref, pas de quoi faire rêver ! Contrairement à Nashville, capitale en plein boom qui attire de plus en plus d’entreprises, Memphis a bien du mal à se remettre de ses années sombres. Régulièrement classée deuxième pire ville américaine en termes de criminalité, Memphis comptait environ 180 gangs au début du XXIe siècle et elle est considérée comme la 3e ville la plus dangereuse aux USA. Loin de nous l’idée de vous effrayer : si vous restez dans les zones touristiques et si vous ne faites pas partie d’un gang, il ne vous arrivera rien !

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip Beale street blues music rocknroll

L’essentiel de l’animation se concentre sur Beale Street

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip downtown

Que reste-t-il de Memphis, Tennessee ?

Alors, que reste-t-il de Memphis, Tennessee aujourd’hui ? Un héritage culturel et musical dont les habitants sont fiers, et une industrie touristique qui tourne principalement autour de la légende Elvis et de la musique en général. Pour s’imprégner de cette culture, allez donc faire un tour au mythique Sun Studio, où un beau jour d’août 1953, le jeune Elvis Aaron Presley se pointa la bouche en cœur pour enregistrer deux chansons destinées à sa maman. A la question « A qui votre voix ressemble-t-elle ? », l’ado fraichement diplômé aurait répondu « I don’t sound like anybody » (Ma voix ne ressemble à personne d’autre). La légende était en route.

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip Beale street blues music rocknroll sun studios

 

Le Sun Studio et son Million dollar Quartet

« Il doit beaucoup à la réceptionniste Marion Keisker, qui en l’absence de son patron, a enregistré Elvis et a ensuite convaincu Sam Phillips de l’auditionner », souligne le guide, qui propose toutes les heures et avec le même enthousiasme, une visite des studios Sun. Riche, fun et intéressant, ce petit tour de 45 minutes permet de marcher dans les pas des légendes qui ont façonné celle de l’établissement. Cerise sur le micro : la visite se termine dans la salle d’enregistrement, restée « dans son jus », avec, près du mur, le piano autour duquel se retrouva un après-midi de décembre, le Million dollar quartet. Imaginez : dans la même salle, Elvis Presley, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis et Carl Perkins tapant un bœuf autour du piano et se racontant leur vie. Frissons garantis !

Flairant le bon coup, le producteur Sam Phillips laisse les micros allumés et appuie sur le bouton « record », une séquence qui donnera lieu à un enregistrement d’abord illégal – Elvis n’était plus sous contrat chez Sun – mais mythique !

 

Peaufiner sa playlist au Rock and Soul Museum

Pour être au point sur l’héritage musical de Memphis, Tennessee, passage – sympathique mais pas obligé – par le Rock n’ Soul Museum, qui vous déroule sans complaisance l’histoire tourmentée d’une musique née du sang et de la sueur. Pas le plus passionnant des musées selon moi, mais les plus mélomanes y trouveront leur compte en remontant aux racines et ajoutant à leur playlist de voyage quelques classiques du blues, de la soul et du rock. C’est aussi un musée très interactif où l’on peut passer des heures à écouter des juke-box d’époque encore en état de fonctionnement. Mention spéciale au costume à paillettes d’Elvis – période Las Vegas – jalousement conservé entre quatre vitres. Kitsch, mais légendaire !!

> Lire aussi : Louisiane : visiter le Bayou en bateau

Valentin

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip rock and soul museum blues music rocknroll

Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip rock and soul museum blues music rocknroll Memphis, Tennessee - voyage blog travelblog USA roadtrip rock and soul museum blues music rocknroll elvis presley costume las vegas