normands voyageurs-blog voyage-cuisine américaine-états unis-usa-donut
Carnet de voyage

Mon tour du monde culinaire aux USA

Pendant longtemps j’ai cherché un livre qui regrouperait des recettes américaines « traditionnelles », des recettes du « quotidien ». Je voulais cuisiner autre chose que des cupcakes et des brownies. Sortir des livres sur les burgers et les bagels. Parce que l’éventail de la cuisine américaine est bien plus riche pour le restreindre à la comfort food (qui porte bien son nom ceci dit.)

blog voyage-cuisine américaine-états unis-burgers-usa

Le fait est qu’ici on ne cuisine pas beaucoup au quotidien. On achète ou on prend à emporter. Alors qu’en France on accorde une grande importance aux repas, se retrouver autour d’un verre ou d’une belle table. Le plaisir de partager un déjeuner. Entrée, plat, dessert, la poire, le fromage et un verre de rouge. On discute, on refait le monde, le dîner prend des allures interminables et on adore ça !

Manger ensemble ? Quelle idée !

Aux US, le repas n’a aucune vocation « sociale ». On est là pour « manger » ; pour se nourrir. Et il faut que ce soit rapide et consistant de préférence. On attend que les plats soient nourrissants et généreux. Que le fromage dégouline, que les épices tabassent. Que le poulet soit frit et le ketchup à porté de main. Peu importe la qualité. C’est une des raisons qui explique que les fast-food aient pignon sur rue. Copieux + rapide + pas cher = tiercé gagnant. Combien de fois, on a vu des gens sortir d’un restaurant la bouche encore pleine. Repas à peine terminé, ils sont déjà passés à autre chose : « Next ! » Parce qu’en 6 mois, on réalise que se nourrir est aussi une question de budget et d’éducation. La société évoluant, beaucoup d’Américains (sous-entendu : ceux qui peuvent se le permettre) s’orientent vers les produits bio, les circuits courts et se mettent à cuisiner.

World food

Les Etats-Unis se nourrissent de leur mixité culturelle et de la multiplicité des nationalités qui s’y côtoient. Chaque ville, grâce à ses habitants de tous les horizons, propose une cuisine « multiculturelle ». Tout au long de nos 6 mois à travers le pays, nous avons mangé italien (les pizzas de NYC ou la Deep dish de Chicago), brésilien, cajun (en Louisiane), tex-mex (au Texas), argentin (au fin fond du Colorado), mexicain (à Los Angeles)… Et la liste est longue ! Les recettes les plus typiques sont souvent associées aux fêtes traditionnelles : la apple pie le 4 juillet, la pumkin pie pour Halloween ou la pecan pie de Thanksgiving. Ou alors il faut chercher du côté des plats typiques de chacun des états/régions (le Mud cake en Louisiane, la key lime pie dans les Keys en Floride, la beer cheese soup du Minnesota…)

Faire son propre best-of

Tout ça pour dire que 1) on peut manger autre chose que des burgers quand on voyage aux USA (même si, attention, j’adooore les burgers ;-)) que 2) j’ai arrêté de chercher un livre qui regrouperait un « best-of » des recettes américaines sous peine de devoir en acheter un dans chaque état (ce qui fait 50 bouquins quand même) ou de me retrouver avec une collection de livres sur la cuisine italienne, tex-mex, cajun…etc !

Malgré tout, je ne suis pas revenue bredouille de ces 6 mois de découvertes culinaires. Sur notre route, nous avons fait de belles rencontres (Américains et Français) qui nous ont concocté de bons petits plats #gourmandcroquant ! Quoi de mieux que des recettes home made pour commencer mon propre « best-of » ? Quoi de mieux que de ramener de nouvelles idées dans ses valises, avec le plaisir de les tester de retour en France (et de prolonger le voyage…) Les cookies au beurre de cacahuète – mais pas trop sucrés – de Rachel (notre hôte airBnB au Colorado), la tarte aux noix de Pecan de Jesareli (notre amie Texane) « pas de Thanksgiving sans pecan pie ! » Je n’ai bien sûr pas pu résister à acheter quelques livres de pâtisserie (de vraies pépites quand on sait que toutes les stars féminines ont leur propre livre de cuisine !)

normands voyageurs-blog voyage-cuisine américaine-états unis-usa-donut

A moi de jouer maintenant. Mais avant de me mettre aux fourneaux, je vais commencer par traduire les recettes en français et convertir les mesures américaines (en onces et en table spoon) en quelque chose compatible avec mon verre doseur ! Histoire d’éviter les déconvenues…

Si ça vous intéresse je vous donnerai les recettes sur le blog. Dites-le moi en commentaire !

Hélène

> A lire aussi : 6 mois aux USA : le bilan du road-trip en 15 questions