voyage aux Etats-Unis - voiture road trip
Vivre son road-trip

Mode d’emploi pour un premier voyage aux Etats-Unis

Pendant nos 6 mois passés à sillonner les Etats-Unis, on a convenu d’une chose : les USA et la France c’est pareil et pourtant c’est pas pareil. Haut niveau de réflexion philosophique me direz-vous… On reste certes dans un pays occidental qui fonctionne comme nous dans les grandes lignes (alimentation, conduite…) Clairement ce n’est pas le choc des cultures. Et pourtant. Pourtant le quotidien est émaillé de petites choses qui diffèrent. Des habitudes, des réflexes, des conventions qui ne sont pas les nôtres, nous Français. Voici un guide pour vous qui préparez un voyage aux Etats-Unis pour la première fois avec ces petits détails qui ne figurent pas dans les guides, ces petits trucs du quotidien qui pourront vous faciliter la vie et vous éviter quelques quiproquo et/ou moments de solitude !

voyage aux Etats-Unis - sur la route

Les us et coutumes au restaurant

Attendre d’être placé avant de s’asseoir dans les restaurants. A l’exception des fast-food, une hôtesse est placée à l’entrée du restaurant (quelque soit son standing) pour vous accompagner à votre table et vous donner le menu. Il arrive qu’un panneau à l’entrée précise « seat yourself » ou que le serveur vous lance un « seat wherever you like » et dans ces cas là, vous pouvez vous asseoir à la table de votre choix.

Les menus ne sont pas toujours affichés à l’extérieur des restaurants. On les demande à l’entrée (voire au bar) et on les consulte sur place. Si le contenu ou les prix ne vous conviennent pas, remerciez l’hôtesse et rendez lui la carte. C’est gênant au début (j’avais l’impression d’être malpolie) mais on se rend compte que c’est comme ça que ça se passe !

On attend. Ca peut sembler débile mais ici faire la queue est un sport national. On ne double pas, on ne gruge pas, on ne resquille pas, on ne soupire pas, on ne s’impatiente pas (oui je sais, ça paraît incroyable !) Les Américains sont très courtois et faire la queue ne les défrise pas une seconde. Ils ne changent pas de file pour celle qui va plus vite, ne poussent pas aux fesses de la personne qui lambine devant. Ils attendent, point barre. C’est même carrément hallucinant de le constater devant les restaurants et les clubs où les files d’attente s’allongent parfois jusque sur le trottoir.

voyage-aux-Etats-Unis-file-dattente-restaurant

On vous accueillera quasi systématiquement (que ce soit chez Starbucks ou dans n’importe quel restaurant) avec un « for here or to go ? » (sachant qu’en fonction des accents des Etats que vous traverserez, cette petite phrase prononcée très rapidement peut devenir incompréhensible du style « fowe-iw-ôtougo » !!) On vous demande ainsi si vous souhaitez consommer sur place ou emporter votre plat chez vous. Ce qui est une pratique des plus courantes aux Etats-Unis. Les taxes peuvent d’ailleurs moins élevées si vous prenez à emporter.

Ce n’est pas un mythe, les portions servies sont généralement (très) copieuses (sauf dans les restaurants plus chics). Si vous ne finissez pas votre assiette –ce qui est une coutume aux USA– demandez au serveur « a box » ou « the rest to go », il vous ramènera une boîte pour emporter vos restes. Etrange au début mais on s’y fait vite ! Pour info, l’expression « doggy bag » n’existe absolument pas !

L’info qui sert à rien mais que je vous donne quand même : Quand on commande un iced tea (thé glacé) on nous sert un thé (genre Lipton) glacé, sucré sur demande, et non pas le Iced Tea à la pêche/mangue que l’on trouve partout en France. Le iced tea est notamment très répandu dans le Sud (Texas, Louisiane, Tennessee…) De même, si vous demandez une lemonade (limonade) attendez-vous à déguster une citronnade, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas de bulles. Et si vous mélangez les deux, ça s’appelle un Arnold Palmer et le goût est franchement bizarre !

voyage aux Etats-Unis - iced tea

A peine attablé, un verre d’eau avec des glaçons (ou plutôt devrai-je dire un verre de glaçons avec de l’eau) vous sera systématiquement apporté. Le glaçon est une institution ! Sauf en Californie où cela se fait sur demande du client (restriction d’eau oblige.) Pour les dents sensibles, précisez « without ice » au risque de défrayer la chronique !! Et sur la table, ne cherchez pas le pain… il n’y en a jamais !

voyage aux Etats-Unis - verre d'eau et glaçons

Les Américains dînent tôt ; dès 17h on peut les voir attablés. Lors de votre voyage, vous pourrez adopter un rythme quelque peu différent de nos habitudes françaises (surtout dans les états de la moitié Sud.) On se lève très tôt, on sort tôt du travail (vers 15/16h) et par la force des choses, on dîne tôt. Cela peut paraître incroyable mais si vous voyagez dans des petites villes (ou même moyennes) pensez que les restaurants ferment leurs portes dès 21h.

 

Petits tracas et commodités

Ami(e)s à la petite vessie, cette info est pour vous ! Aux Etats-Unis, les toilettes sont propres. Je profite de cet article pour faire un aparté sur les toilettes (oui je sais, c’est bizarre.) Nous avons traversé plus de 30 états cette année et des stations service, aux toilettes publiques, des restaurants aux sous-sols de bars vieillots, des toilettes perdues en pleine nature à celles des supermarchés : elles sont PROPRES ! Tu rentres et ça sent bon, ou tout au moins pas mauvais. On ne patauge jamais dans des éclaboussures sordides de chasse d’eau, il n’y a pas de dessins d’anatomie masculine sur les murs ou de numéros de téléphone griffonnés derrière la porte. Et surtout, surtout, il y a du papier. Elles sont accueillantes les toilettes américaines. Elles sont polies même. Tu rentres avec la confiance de pouvoir vider ta vessie sans avoir l’impression d’être dans Transpotting. Alors pour ça, je dis : Merci l’Amérique !

voyage aux Etats-Unis - toilettes restrooms

Il est d’ailleurs strictement interdit de vous arrêter faire pipi sur la route. Même caché entre deux portières. Même dans un champ de maïs. Même si vous avez trèèèèèèès envie. La police vous arrêterait pour indecent exposure (outrage à la pudeur.) Et ici ça ne rigole pas. Si vous utilisez les interstates (autoroutes) vous pouvez courir vous soulager dans les stations service et les fast-food sans avoir besoin de consommer. Par contre si vous empruntez les highway (équivalent de nos routes nationales) prenez vos précautions !!! Dans certains états et aux abords des parcs nationaux, il peut se passer des centaines de miles sans âme qui vive. Saisissez l’occasion quand elle se présente !

Mal de tête, petites plaies, coup de soleil, entorse… Courez au supermarché ! Ne cherchez pas de pharmacies mais plutôt des CVS et Walgreens qui indiquent « Pharmacy » sur leur devanture (généralement ouverts jusqu’à minuit, voire 24h/24). La plupart des médicaments dont vous aurez besoin sont en vente libre (sauf les crèmes comme Voltaren qui sont uniquement sur prescription médicale.) Les(s) pharmacien(s) sur place délivrent les ordonnances, peuvent vous conseiller sur les produits et sont même habilités à vacciner.

Photo : Wikipedia Commons

La positive attitude lors de votre voyage aux Etats-Unis

Les Américains sont très courtois et polis. Au-delà de ne pas s’impatienter quand ils font la queue, ils seront les premiers à vous saluer (dans la rue, les magasins, au restaurant…) Où que vous alliez, on vous demandera systématiquement comment vous allez « Hi, how are you today ? » et il vous faudra répondre (politesse oblige) « Fine thank you » (bien merci) et, quand vous prenez la confiance, « Good ! How are you ? »

A Rome, fait comme les Romains, n’hésitez pas à sourire et à accueillir les questions que l’on vous posera « sans raison » si ce n’est par curiosité bienveillante (d’où vous venez, combien de temps vous restez ici, est-ce que cela vous plaît…) Au quotidien, les gens que l’on croise sont souriants, avenants. Dans la file d’attente, près d’un bar, dans le bus, ils engagent facilement la conversation et font preuve d’un grand civisme. C’est tellement agréable… Par exemple : on tient toujours la porte aux personnes qui entrent/sortent au même moment que nous.

 

La loi c’est la loi

On ne plaisante pas avec les forces de l’ordre. Si vous vous faites arrêter pour quelque raison que ce soit, par un policier ou même un agent de sécurité, ne cherchez pas à discuter. Obtempérez. Ils sont généralement très courtois mais ne vous avisez pas de parlementer. Au pire, dites que vous ne saviez pas !

voyage aux Etats-Unis - voiture de police

De même, si vous vous faites arrêter sur la route pendant votre voyage aux Etats-Unis. Ne sortez jamais de votre voiture, baissez juste votre vitre. C’est l’agent de police qui viendra à vous. Ayez en tête que dans beaucoup d’état, les gens sont armés. Le policier ignore à cet instant que vous êtes un touriste français. Pour lui, vous êtes potentiellement détenteur d’une arme. Gardez donc bien vos mains sur le volant et faites ce qu’on vous demande. Autre détail qui a son importance : prévenez le policier avant de prendre vos papiers (dans la boite à gants, à l’intérieur de votre veste, sur la banquette arrière…) Toujours pour la même raison : vous pourriez vous saisir d’une arme.

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous donne déjà pas mal de clefs pour votre premier séjour aux Etats-Unis. Comptez sur les Américains pour vous faciliter la vie. Beaucoup font des efforts pour répéter si vous leur demandez gentiment ! Et si vous appliquez ces quelques règles simples, tout se passera bien !

Pour ceux qui connaissent les Etats-Unis, quels conseils donneriez-vous pour un premier voyage ?

Hélène