Rocky Mountain National Park vallée vue nuages ciel
Carnet de voyage

Les paysages époustouflants du Rocky Mountain National Park (Colorado)

En dix jours nous sommes passés du point le plus bas des Etats-Unis : Bad Water, 86 mètres en-dessous du niveau de la mer dans la Vallée de la Mort à plus de 3 000 mètres d’altitude sur la Trail Ridge, une route qui sillonne le Rocky Mountain National Park dans le centre Nord du Colorado.

Au cœur du Far West

Notre premier aperçu du Colorado sera la ville de Granby, moins de 2000 habitants et perchée à 2 428 mètres d’altitude. Nous arrivons chez Martine et John (portrait à lire ici) qui nous accueillent pour quelques jours. La maison est perdue au milieu des montagnes. Pas de voisins mais des chèvres et des chevaux. Pas de réseau mais l’expérience d’être au milieu de nulle part. Leur vie est ici, dans les montagnes. Tout l’or du monde se trouve dans ces paysages à perte de vue, le silence et la nature. Cœur du Far West, le Colorado a vu ses saloons remplacés par des stations de ski et les touristes prendre la place des chercheurs d’or au fil des décennies. Pourtant l’esprit d’aventure et l’amour de la nature persistent encore aujourd’hui.

Rocky Mountain National Park

C’est sur leur conseil que, le jour de notre départ de Granby pour nous rendre à Denver, nous prenons la direction du parc national des Montagnes Rocheuses. Nous empruntons la Trail Ridge Road qui traverse la vallée de Kawuneeche sur le versant Nord de la rivière Colorado. La route fait 77 kilomètres et passe jusqu’à 17 kilomètres au-dessus de la cime des arbres. Le point le plus haut de la route atteint 3 717 mètres d’altitude. Elle serpente entre les montagnes, le panorama est très impressionnant. Les paysages que nous traversons sont féériques. Des montagnes tout autour -les Rocky Mountain- des arbres foisonnants et multicolores. Des jaunes pétants, des rouges flamboyants, des verts du plus profond au plus acidulé. Et ce ciel… d’un bleu parfait, des nuages peints à la gouache. Je n’aurai jamais imaginé un jour, prendre autant de photos du ciel ni tomber en amour devant des nuages !

Rocky Mountain National Park - nuage vue panoramique

Trail Ridge Road

La route Trail Ridge est uniquement ouverte l’été. C’est un tronçon de l’autoroute U.S. 34 qui traverse le Rocky Mountain National Park d’Est en Ouest, d’Estes Park à Grand Lake (sublime). Nous sommes début septembre et nous arrivons au meilleur moment. Les couleurs chaudes de l’automne éclairent les arbres et le froid de l’hiver n’est pas encore arrivé. Car d’un côté ou de l’autre des Rocheuses, on ne trouve pas le même climat. A Granby par exemple, l’hiver peut durer de novembre jusqu’au mois d’avril avec parfois plusieurs mètres de neige. Alors que Denver (à l’Est) compte plus de 300 jours d’ensoleillement par an !

Rocky Mountain National Park - route dans les nuages trail ridge road

 

Sur le toit des Rocheuses

Arrêt au Alpine Visitor Center. Situé à 3 595 mètres d’altitude c’est le centre d’accueil le plus haut de tous les parcs nationaux américains. On se réchauffe avec un Mocha (et un cookie) face à la vue plongeante sur la vallée et les marmottes qui préparent leur nid pour l’hiver. Les températures peuvent être plus froides de 10 à 20 degrés qu’à Estes Park ou Grand Lake. Les pulls et les blousons sont de rigueur, sous peine de devoir rester dans sa voiture ! Au visitor center se situe également le départ d’un trail pour monter sur le point le plus haut. Il faut cependant avoir du souffle car à cette altitude, on commence à sérieusement manquer d’air.

 

Tête-à-tête avec un élan

La route suit la crête des montagnes. Le Rocky Mountain National Park nous régale de ses paysages immenses et multicolores. On a l’impression de rouler sous un tapis de nuages. Le site a également été reconnu par l’UNESCO comme réserve de biosphère en 1976. C’est donc un endroit privilégié pour observer la faune et la flore. Notre route a d’ailleurs croisé celle d’un elk : un élan (femelle). Il nous a fallu crapahuter un peu, quitter la route et descendre vers la vallée en contre bas pour la voir d’un peu plus près (une distance de 20 à 30 mètres est recommandée par les rangers). Une belle rencontre avant de suffoquer jusqu’à la voiture ! La journée avance, le monde arrive. Il est temps pour nous de quitter le parc des Montagnes Rocheuses. Direction Denver.

Hélène

***BONUS***

 L’entrée du parc est de 25$ par véhicule. Le pass annuel « America the Beautiful » (80$ en 2018) est également accepté.

Lire aussi : Monument Valley en mode western