chutes du niagara - american falls usa etats unis rocks niagara pkwy
Carnet de voyage

Les chutes du Niagara entre émerveillement et ambiance Disneyland

Les chutes du Niagara, c’est l’endroit de tous les contrastes. Côté pile, un paysage à couper le souffle, une expérience unique et une puissance – 2800 mètres cube d’eau par seconde – qui forcent l’admiration. Côté face, une ville, Niagara Falls, entièrement dédiée au tourisme, qui confine au burlesque.

chutes du Niagara - Hornblower bateau canada usa horseshoe falls niagara falls cruise tour

Les chutes du Niagara : une expérience avant tout

Plus qu’un site naturel merveilleux, les chutes du Niagara sont avant tout une expérience. D’abord, si vous décidez comme nous de passer du côté canadien – le plus chouette – vous ressentirez ce petit frisson de franchir la frontière. Et, avouons-le, la fierté d’ajouter un tampon à son passeport 😉 Ensuite, l’excursion en bateau à bord du Hornblower, qui vous emmène au plus près des chutes du Niagara. Et pas de jaloux : chacun enfile son poncho – bleu pour l’équipe qui part des USA, rouge pour les Canadiens – et en avant Guingamp !

chutes du Niagara - Hornblower bateau canada usa horseshoe falls niagara falls cruise tour

Comme en pleine tempête

Une expérience qui a un coût, 25$ par personne, mais qui le vaut, le coup. A bord du Hornblower, la vue sur Horseshoe Falls (les chutes canadiennes) et American Falls est imprenable. Au milieu des remous, on ressent la puissance de ces chutes monstrueuses et du nuage d’eau qui s’en dégage. Le bateau tangue, le souffle gronde, les touristes tentent tant bien que mal de protéger leur appareil photo sous leur poncho… On se croirait en pleine tempête. Une bonne demi-heure plus tard, on en ressort trempé mais heureux !

chutes du niagara - Table rock welcome center niagara falls canada usa horseshoe falls selfie poncho

Pour mieux apprécier le débit titanesque en amont, il faut longer Niagara Parkway et grimper au premier étage de Table rock Welcome center. Des baies vitrées, on peut observer la rivière qui s’élance à toute allure pour donner les chutes du Niagara. Bluffant.

chutes du niagara - Table rock welcome center niagara falls canada usa horseshoe falls

Chutes du Niagara : les exploits et la légende

Ce qu’on aime aussi à Niagara, ce sont les petites histoires qui entourent la légende. Comme ce jour où, un certain 29 mars 1848, les chutes se sont arrêtées, un énorme bloc de glace qui s’était formé dans la rivière empêchant l’eau de s’écouler. 19 ans plus tôt, Sam Patch se jetait dans la chute du fer à cheval et devenait la première personne à survivre aux chutes du Niagara. Depuis, de nombreux trompe-la-mort ont tenté de l’imiter, un tonneau pour seule embarcation, avec plus ou moins de succès… Enfin ça, c’est du côté canadien, car personne n’a jamais survécu à une descente des chutes américaines. En cause : les nombreux rochers et le faible courant.

chutes du niagara -american falls etats unis niagara falls canada usa rocks

 

La ville de Niagara, royaume de l’entertainment

Retour dans la ville de Niagara dans l’Ontario. Dans les rues adjacentes aux chutes, on croise pêle-mêle des musées de cire aux personnages approximatifs, le musée Guinness des records et le Believe it or not, qui compile les faits et gestes les plus incroyables, en mode cabinet de curiosités.

Plus loin, on s’arrête devant une maison à l’envers, posée sur le toit. A l’intérieur, on marche sur le plafond et le mobilier est suspendu au-dessus de nos têtes. Bref, tout est fait pour amuser le touriste et le garder dans la ville le plus longtemps possible. Enfin ne boudons pas notre plaisir, on a adoré se balader autour de ces boutiques un peu cheap, dégommer quelques clowns au chamboule-tout et déguster une glace aux M&M’s par 28°c !

Valentin

LIRE AUSSI : J’ai peur en avion mais je me soigne !

chutes du Niagara - canada city town attractions museums entertainment upside down house