Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit
Carnet de voyage

L’art des cocktails à New York selon Redwan

Les cocktails à New York, c’est comme le vin en France : une institution, un monde de spécialistes, voire d’esthètes. Aux Etats-Unis, le bar tender est un véritable expert des spiritueux et autres liqueurs, qui peut vous conter l’histoire de chaque ingrédient et la composition de chaque mélange !

Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit

Les meilleurs cocktails à New York ? C’est ici !

Pour trouver les meilleurs cocktails à New York, et peut-être dans le monde, c’est au Dead Rabbit, dans le quartier de Wall Street, qu’il faut s’accouder. En haut de l’escalier, le Havrais Redwan Mouslin, nous a ouvert les portes de l’établissement élu meilleur bar au monde en 2015 par le respectable Tales of  the cocktail.

Lumière ultra-tamisée et abondance de bouteilles élégamment alignées, le premier étage du Dead Rabbit revisite clairement les codes  des speakeasy, ces bars de la prohibition où l’on venait siroter en toute illégalité. Mais ce qu’on y boit n’a plus rien à voir avec les premiers cocktails des années 20 où le mélange des boissons servait à masquer le goût d’un alcool de contrebande de mauvaise facture.

> LIRE AUSSI : Christophe Mendy, boxeur et Big Daddy

Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit

« Un cocktail, c’est de l’orfèvrerie »

Ici, tout est étudié, sous-pesé, millimétré. « Un cocktail, c’est de l’orfèvrerie« , confirme Redwan, maître d’hôtel de l’établissement. Plusieurs mois peuvent être nécessaires à l’élaboration d’une nouvelle recette. D’ailleurs, chacune d’entre elles a sa propre histoire, consignée par les membres de l’équipe du Dead Rabbit. « Ils font carrément de la «Recherche et développement» : les bar tenders se voient tous les 15 jours et échangent sur leurs nouvelles trouvailles, leurs inspirations… », reprend le Normand de 32 ans, qui rêve de passer un jour derrière le bar pour manier tous ces ingrédients avec une précision de chimiste et faire opérer la magie. « Comme les sommeliers en France, les bar tenders sont considérés comme des experts. C’est d’ailleurs un métier bien payé aux USA ». Et c’est en allant sur le terrain que ces « super-barmen » vont chercher le meilleur de leurs boissons et en apprennent l’histoire.

 

Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit

Ingrédients infimes et improbables

Sur la carte des cocktails, on trouve pêle-mêle des ingrédients improbables comme le verjus, jus acide extrait des raisins n’ayant pas mûri, l’estragon, une eau de vie islandaise, du blanc d’oeuf, du poivre noir ou encore du concombre.

Vous l’aurez compris : les cocktails à New York, et plus largement aux Etats-Unis, c’est tout un art, distillé avec une précision chirurgicale. Des petits riens qui font toute la différence, certains des sept à huit ingrédients qui les composent étant présent à hauteur de 0,25 oz, soit 7,4 millilitres dans votre boisson d’environ 20 centilitres. D’autres sont intégrés en si petite quantité qu’ils se diffusent en spray !

Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit

Plus qu’un cocktail, une expérience

On comprend mieux pourquoi les cocktails du Dead Rabbit se facturent 18 dollars l’unité, sans les taxes ni les pourboires. Rien à voir avec notre habituel mojito que l’on s’étrangle déjà de payer 10 euros ! Il faut davantage comparer la dégustation d’un cocktail à une expérience, qui commence dès que le maître d’hôtel tire votre tabouret pour vous faire asseoir, se poursuit avec une dégustation de bienvenue d’une mixture à base d’absinthe dans une tasse de porcelaine anglaise et se termine avec la dégustation en elle-même.

En attendant de pouvoir goûter vous-même ces divines boissons, je vous laisse avec la composition en version originale de nos cocktails, savourés sous une lumière jaune et dans une ambiance jazzy. A votre santé !

 

Yours Truly : American vodka, American white oat whiskey, Dry Vermouth, grapefruit (raisin), strawberry (fraise), macadamia nut, black peppercorn (poivre noir).

Bang out of order : Irish whiskey, Rosé Vermouth, blackberry (mûre), beet (betterave), fennel (fenouil), lemon (citron), Tiki & Decanters Bitters.

Valentin

Cocktails à New York - Redwane Mouslin bar tender dead rabbit