Normand installé aux Etats-Unis Stéphane Doucet Murrieta californie français USA Normands voyageurs
Portraits de Normands

Confidences d’un Normand installé aux Etats-Unis

Normand installé aux Etats-Unis depuis près de 30 ans, Stéphane Doucet a d’abord travaillé comme directeur d’une grande enseigne de distribution employant entre 200 et 300 salariés avant de se reconvertir dans la vente de voitures. Après avoir vécu en Virginie, il s’est établi à Murrieta, en Californie. Au bord de sa piscine à débordement, il nous livre ses impressions sur la vie d’expatrié aux U.S. Interview les pieds dans l’eau.

Normand installé aux Etats-Unis Stéphane Doucet Murrieta californie français USA Normands voyageurs

Un Normand installé aux Etats-Unis depuis 29 ans

Comment as-tu vu les Etats-Unis évoluer depuis ton arrivée en 2002 ?

« Une des évolutions les plus frappantes a été les voitures, de plus en plus petites. On voit même des Smart arriver ici ! La nourriture, aussi, s’est beaucoup diversifiée. Avant, il fallait habiter Washington ou Los Angeles pour trouver des produits français comme les cornichons, de la « vraie » moutarde ou du pain. Avec l’arrivée de Starbucks, le café s’est amélioré. Avant, c’était du jus de chaussettes ! Le vin s’est également bien développé ces dernières années.

En ce qui concerne la mentalité, les Américains sont beaucoup plus ouverts sur l’Europe et voyagent davantage. Avant, les Etats-Unis, c’était leur monde. La plupart ne s’intéressait pas à d’autres pays comme la France ».

> Lire aussi : Antoine, Normand de San Francisco amoureux de sa ville

Normand installé aux Etats-Unis Stéphane Doucet Murrieta californie français USA Normands voyageurs

Stéphane Doucet avec sa femme Jennifer.

 

« Le coût des études est astronomique »

Avoir des enfants aux Etats-Unis, est-ce bien différent ?

« Du point de vue de l’histoire et de la géographie, jusqu’au lycée ils apprennent beaucoup sur les USA mais peu sur le monde. Par exemple, beaucoup ne savent pas que le 11 novembre correspond à l’Armistice de la Première guerre mondiale.

Ici, le coût des études est astronomique. Si on n’obtient pas une bourse en ayant de super notes ou en excellant dans un sport, il faut co-signer un prêt avec son enfant. Les universités d’Etat sont beaucoup moins chères, mais pour aller à Berkeley par exemple, c’est quand même 34000 $ par an ! Pour les études d’ingénieur de mon fils, on a dû dépenser 56000 $ par an pendant quatre ans. En revanche, une fois dans la vie active, les gens gagnent des salaires plus élevés, ce qui leur permet de rembourser leurs prêts d’étudiants ».

Normand installé aux Etats-Unis Stéphane Doucet Murrieta californie français USA Normands voyageurs

« Ici, tu peux faire presque tout avec une voiture »

En tant que Normand installé aux Etats-Unis, quel est ton endroit préféré aux US ?

« Le Sud de la Californie et Miami pour les plages, la température de l’eau et la pêche. J’aime bien Los Angeles et San Francisco ».

Ton expression préférée ?

« Kill three birds with one stone » (qui correspondrait à « faire d’une pierre deux coups »).

Ce que tu préfères ici ?

« Ce que les gens peuvent faire avec leur voiture. Pas besoin de passer aux Mines : du moment qu’il y a un klaxon, des phares et des freins, c’est bon ! Tu peux relever la caisse, mettre des pneus énormes, changer le moteur… Il n’y a presque pas de limites ! »

Ce qui te manque le plus ?

La charcuterie ! Les viennoiseries aussi, même si elles sont de mieux en mieux. L’épicerie fine est encore difficile à trouver et assez chère.

 

« Tu peux créer ton entreprise en moins de 10 jours »

Ce que tu aimes le plus aux Etats-Unis ?

« Ici, si tu veux faire quelque chose et que tu es motivé, tout va très vite. Tu peux créer ton entreprise en moins de 10 jours, il n’y a pas toute la paperasse française. Et si tu es flexible, tu peux trouver du travail presque n’importe où. J’aime l’esprit d’entreprise des Américains ».

Ce que tu aimes le moins ici ?

« Donald Trump et la politique très conservatrice. Heureusement, je vis dans un état, la Californie, qui est très progressiste, avec les lois les plus libérales des Etats-Unis (lire aussi « San Francisco : esprit hippie, es-tu toujours là?« )

J’aime aussi la conduite à l’américaine. Ici, quand tu es à un feu rouge, tu n’as pas à attendre si tu tournes à droite. Quand la voie est libre, il faut juste marquer l’arrêt. Cela fluidifie beaucoup le trafic. »

La chose la plus absurde aux US selon toi ?

« Le fait que l’on puisse acheter une arme de guerre ou un AK47. Beaucoup de gens possèdent des dizaines d’armes. De plus, j’ai passé mon permis de port d’armes et les questions étaient vraiment nulles… »

Normand installé aux Etats-Unis Stéphane Doucet Murrieta californie français USA Normands voyageurs Jeep

« Avec le temps ta mentalité change »

Que représente la Normandie pour un Normand installé aux Etats-Unis depuis si longtemps ?

« La pluie ! J’adore y retourner quand il pleut. C’est joli tout ce vert ! Ici, nous avons 14 jours de pluie par an, ça finit par  me manquer… »

Comptes-tu rentrer en France un jour ?

« On pense y passer un mois ou deux chaque année pendant l’été, en choisissant une région différente à chaque fois. J’y ai conservé quelques amis mais en règle générale il est difficile de conserver les liens, avec le temps ta mentalité change ».

Propos recueillis par Valentin